Le portail culture et éducation
Le diabète gestationnel pendant la grossesse
Santé

Le diabète gestationnel pendant la grossesse

Pendant la grossesse, plusieurs changements hormonaux se produisent et affectent la façon dont le glucose (sucre) est métabolisé. Si le corps est incapable de bien gérer le taux de glucose dans le sang, le diabète gestationnel peut survenir.

Pourquoi traiter le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse, n’est présent que pour la durée de la grossesse. Par contre, s’il n’est pas bien traité et que la glycémie demeure élevée, la femme devient plus à risque de développer un diabète de type 2 et éventuellement d’autres problèmes de santé. De plus, le diabète gestationnel non traité augmente le risque que le bébé ait un poids plus élevé que la normale à la naissance (plus que 4 kg ou 9 lb). Sans oublier qu’il augmente aussi le risque qu’il devienne obèse ou développe le diabète à l’âge adulte.

Grossesse, diabète et alimentation

Pendant la grossesse, les habitudes de vie doivent changer. De manière générale, les aliments qui présentent beaucoup de glucides augmentent le taux de glucose. En quantité modérée, le glucose est une source essentielle d’énergie. Il participe au bon fonctionnement de votre corps et celui de votre bébé. Parmi les aliments riches en glucides, on retrouve les produits céréaliers, les fruits et jus de fruits, certains légumes, le lait et ses substituts, les haricots secs, les pois, les lentilles et les aliments tels que les gâteaux, les biscuits, les bonbons et les boissons sucrées.

Afin de mieux gérer leur glycémie, les femmes enceintes souffrant de diabète gestationnel devraient contrôler leur consommation de glucides. Elles devraient s’assurer de bien les répartir au cours de la journée. De plus, les protéines, les graisses et les fibres ralentissent l’absorption de glucides dans le sang. Il est donc important que chaque repas comprenne une source de protéine, une petite quantité de graisses saines, une source de glucides riches en fibres (les pains et céréales à grains entiers, les haricots, les pois et les lentilles secs et les fruits entiers) ainsi que des légumes. Ces derniers n’ont, cependant, aucun effet sur le taux de glycémie. Il est également recommandé de limiter la consommation d’aliments riches en sucre, en gras et en sel.

Si vous souffrez de diabète gestationnel, certaines actions vous aideront en plus d’une alimentation saine et équilibrée. Une prise de poids adéquate, une activité physique régulière et la gestion du stress lors de la grossesse vous aideront à bien contrôler la glycémie. Pour plus d’information sur la gestion du diabète gestationnel, consultez un professionnel de la santé.