Le portail culture et éducation
Découvrir la Corse
Voyage

La Corse, perle de la Méditerranée

Le célèbre peintre Henri Matisse déclara à son arrivée en Corse : “stupéfait, voilà ce je ressens. Tout resplendit, tout est couleur, tout est lumière.” Quelle meilleure carte de visite pour l’île ? La Corse, en effet, ne déçoit ni le touriste qui vient y passer ses vacances près de la mer ni le voyageur plus curieux qui trouvera des paysages extrêmement variés, de la montagne à la mer, une faune et une flore uniques, une culture originale, une population accueillante mais fière et indépendante, des saveurs encore liées à la terre, une histoire millénaire.

La Corse: l’île de beauté

L’île de beauté n’a pas été baptisée ainsi par hasard : la Corse est effectivement une île merveilleuse, aux mille facettes, terre de repos et de loisirs où passer des vacances de rêve.

Partez à la découverte d’une île où la nature a su garder sa place d’élément dominant, loin des infrastructures hôtelière géantes… un paradis où la dimension humaine prend toute sa valeur.

Une Corse naturellement belle qui offre au visiteur des plages somptueuses, une mer transparente et limpide, des fonds marins merveilleux, mais aussi une identité propre avec une histoire, des traditions et un art de vivre que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Le patrimoine de l’île offre une réalité des plus diverses. Parcourez quelques kilomètres à l’intérieur des terres et vous découvrirez des sites historiques, des monuments légendaires au milieu d’un cadre naturel, de forêts et de paysages montagneux splendides.

Sans oublier que la Corse est une des destinations les plus prisées pour les amateurs de sport : soit celui pratiqué sur l’eau (kayak et canotage,la nage et bateau à voile, la plongée et le windsurf) soit celui pratiqué sur terre (trekking et cyclisme, escalade et ski, marche) soit par air encore (parapente et vol).

La Corse, une île à découvrir en famille ou entre amis, une île où chacun trouvera ce qu’il recherche : du farniente sur les plages, des balades en montagne, des activités nautiques sans oublier les visites des sites culturels et monuments corses.

C’est avant tout une situation géographique particulière sous un climat de rêve, un territoire des plus diversifié et une population fière de ses origines. Découvrons ensemble les caractéristiques de la Corse et de ses habitants.

La Corse en chiffres

Chef lieu : Ajaccio
Superficie : 8681 km²
Habitants : 275.000
Habitant Ajaccio : 52.880
Densité : 167 hab./km² (à Ajaccio et Bastia)
12 hab./ dans le reste du territoire
Religion : Catholique

Géographie et territoire

Avec ses 8681 km de territoire, la Corse est la quatrième île de la Méditerranée. Seulement 12 km des Bouches de Boniface la séparent, au sud, des côtes de la Sardaigne et 170 km, du littoral français (Côte d’Azur).

Bien qu’elle ait 1300 km de côtes et environ 300 km de plages, la Corse a un territoire surtout montagneux avec des sommets qui dépassent aisément les 2000 m (le Mont Cinto, qui est le plus haut de l’île atteint 2706 m) et une petite bande de plaines le long de la côte orientale (delta du Golo et plaine d’Aléria).

Le nord est de la Corse se caractérise par une zone de moyennes montagnes qui forme une péninsule distincte, le Cap Corse.

Riche en lacs, étangs et cours d’eau (les fleuves ont un caractère surtout torrentiel), l’île est renommée pour ses paysages variés où se joue l’alternance entre des côtes hautes et découpées, de vastes golfes, des plages délicieuses, des villages pittoresques.

La population corse

Habitée par 275.000 personnes, la Corse n’est pas une région à forte densité démographique, c’est même peut-être l’île la moins peuplée des grandes îles de la Méditerranée.
80% de la population vit à Ajaccio et à Bastia et, par conséquent il est facile de comprendre pourquoi environ 405 des communes corses ont moins de 100 habitants !
Beaucoup de corses (800.000) sont expatriés et environ 8 % de la population n’est pas autochtone : marocains, italiens, portugais qui travaillent surtout dans le bâtiment et l’agriculture.

Le climat de la Corse

Le climat est nettement méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers doux et pluvieux le long des côtes, plus froids et neigeux sur les montagnes à l’intérieur.
De juin à septembre il ne pleut presque jamais et les températures peuvent facilement atteindre les 30-36°C, les mois d’automne et d’hiver sont plus pluvieux mais les températures restent encore douces et agréables.

La Corse est battue par les vents : prédominent le nord-est, le sirocco (côte orientale) et le libeccio (vent du sud-ouest) et, dans la région de montagne, le muntesi.

La Langue

La langue officielle de la Corse est le français, mais le corse est la langue régionale, elle est enseignée dans toutes les écoles et à tous les niveaux. Le corse est une langue assez proche de l’italien. Les dialectes de la Corse se subdivisent en deux groupes, séparés par la chaîne de montagne qui divise l’île : dans la partie nord-orientale (Cap Corse, Bastia, Aleria, Corte et Balagna) on parle le cismontano (supranacciu), une variante du corse influencé par le toscan ; dans la partie sud occidentale (Ajaccio, Vico, Sartena et Bonifacio) on parle au contraire l’oltremontano (suttanacciu) influencé par les dialectes sardes.