Le portail culture et éducation
Découvrir la Croatie
Voyage

La Croatie, la méconnue de la Méditerranée

Partez à la découverte de la Croatie et faites un saut dans le passé, vers des côtes naturelles qui n’ont pas encore subi les sévisses du tourisme de masse, plongez dans une mer limpide loin de toute pollution, visitez des villages croates accueillants, découvrez les nombreuses îles dont regorge la Croatie pour des vacances de rêves. La Croatie est en effet devenue depuis quelques années une des destinations méditerranéennes favorites des touristes français et européens qui sauront apprécier la beauté des sites à des prix tout à fait raisonnables. Avec la Grèce et l’Espagne, la Croatie tient une place d’honneur dans le tourisme actuel.

Un passé houleux, un avenir radieux

Après les tragédies et les horreurs vécues pendant les années de la guerre, la Croatie est rapidement en train d’essayer de récupérer toutes les qualités requises nécessaires pour redevenir un lieu dans lequel le touriste peut trouver non seulement de belles plages et des eaux cristallines à des prix jamais excessifs, mais aussi de splendides témoignages d’époques passées, en commençant par les pittoresques petites villes de la côte istrienne, à l’évidente empreinte vénitienne, pour arriver à Dubrovnik, la « perle de l’Adriatique », fière République marinière qui résista aux turcs et aux vénitiens, mais qui fut durement frappée par les destructions de la guerre des années 90 en subissant de terribles dommages à son patrimoine artistique.

Aujourd’hui l’ancienne Raguse, magnifiquement restaurée, est le meilleur témoignage de la volonté de cette terre de se construire un futur serein et de devenir à nouveau un lieu où « le soleil plonge dans la mer ».

La Croatie et son archipel d’îles sont une destination qui séduira ses visiteurs.

A la découverte de la Croatie, de ses habitants

Bénéficiant de plusieurs centaines de kilomètres de côtes, la Croatie et ses nombreuses îles et îlots est un pays en passe de devenir une des destinations touristiques privilégiées en Europe. Partons à la découverte de ce pays.

La Croatie en chiffres

Capitale : Zagreb
Superficie : 56.542 km²
Habitants : 4.495.904 (en 2005)
Densité de la population : 83 hab./km²
Religion : catholique, orthodoxe, musulmane, protestante

A Zagreb l’on enregistre une moyenne de 27° C en juillet et 2° C en janvier.

Géographie et territoire de la Croatie

La Croatie est limité au Nord par la Slovénie, au Nord Est par la Hongrie, à l’Est par la Serbie, au Sud par la Bosnie, l’Herzégovine et, sur un bref tronçon, par le Monténégro, à l’Ouest par la Mer Adriatique.

On distingue quatre régions : la zone centrale, région de collines, de petits massifs montagneux et de bassins ; la Slavonie formée par les amples plaines de la Podravina et de la Posavina qui encerclent les massifs du Papuk et du Psunj ; l’intérieur séparé du littoral adriatique par de petites chaînes (Valebit) entre lesquelles s’allongent de grands bassins karstiques ; la zone côtière avec les cotes de l’Istrie, Quarnaro et Dalmatie en rapide développement économique.

Les îles et îlots

Les côtes s’étalent sur 1778 Km, 5790 Km si l’on tient compte aussi des îles.

Les îles et les îlots qui servent de collier aux côtes sont au nombre de 1185, mais seulement 67 sont habitées ; les plus importantes sont Krk (Veglia), Cres (Cherso) et Brac.

Les fleuves

Le fleuve principal de la Croatie est la Sava qui baigne Zagreb et traverse le Pays de la frontière slovène au confluent avec l’Una ; dans la partie successive marque la frontière avec la Bosnie. Le Dragonja marque la frontière naturelle entre la Croatie et la Slovénie en divisant en deux parties la péninsule istrienne qui appartient d’ailleurs presque entièrement à la Croatie.

D’autres fleuves importants sont la Drava, la Kupa, l’affluent de la Sava, et le Danube qui y coulent sur 188 Km. Les fleuves qui se jettent dans l’Adriatique ont une importance limitée. Le Climat croate Le climat de la Croatie est continental à l’intérieur, avec de fortes amplitudes thermiques,des étés chauds et secs et des hivers assez humides, et méditerranéen le long des cotes, avec des hivers doux et des étés chauds. De décembre à avril la bora souffle souvent, vent froid à rafales qui provient du nord (comme ils disent en Croatie : « la bura naît à Senj, se marie à Rijeka et meurt à Trst ») ; durant l’été, au contraire, l’influence du sirocco n’est pas rare, il porte la chaleur et la sècheresse.

Population

La population de la Croatie est composée d’une majorité de croates (90%) et de minorités de serbes (4,5%), bosniaques, hongrois.

On compte environ 35.000 résidents italiens (en Istrie et Dalmatie) contre les 250.000 italiens présents avant la seconde guerre mondiale.

Les Croates (Hrvati) sont un peuple slave (peut être d’origine iranienne) qui, après avoir peuplé la zone de l’actuelle Ukraine, sont arrivés au VIIème siècle après J.C.

Des communautés croates autochtones vivent aussi en Bosnie et Herzégovine, Autriche, Hongrie, Slovénie, Serbie (Vojvodine), Monténégro (Bouches de Cattaro) et en Italie (les croates du Molise).

La population serbe, s’étant établie dans la zone au XVIème siècle, dans le passé, était composée surtout de fonctionnaires de l’Empire Austro hongrois et constituait une sorte de caste militaire faiblement intégrée avec le reste de la population, au début des guerres ethniques des années 1990, elle était concentrée dans les zones de la Krajina et de la Slavonie, après la reconquête de la Krajina, à peu près 400.000 serbes furent expulsés (Opération Tempête) en réduisant la composante serbe de la population croate.

Langue

La langue officielle de la Croatie est le croate, langue slave qui adopte l’alphabet latin. Sur la cote istrienne, l’italien est parlé et compris de manière diffuse : dans les plus grandes villes de l’Istrie, en effet, est en vigueur le bilinguisme (italien et croate).

L’anglais est très présent, un peu moins l’allemand. L’on parle aussi le serbe, le hongrois, le tchèque et le slovaque, surtout le long des zones de frontière.

Religion

Tandis que les serbes, les monténégrins et les macédoniens adhérèrent à la religion chrétienne orthodoxe, les slovènes et les croates adhérèrent au catholicisme depuis le VIIème siècle après J. C. Actuellement, les catholiques constituent 88% de la population et les orthodoxes 4,5%. On trouve aussu des minorités de musulmans.