Le portail culture et éducation
5 façons de cuisiner le cabillaud
Gastronomie

5 façons de cuisiner le cabillaud

Le cabillaud est un des poissons les plus appréciés des enfants grâce à sa douceur et à son goût peu prononcé. Et cerise sur le gateau, il peut se cuisine de multiples façons. Voici cinq suggestions pour vous régaler !

Cuisson au wok ou à la poêle

Pour une préparation et une cuisson simple et rapide : optez pour une recette de cabillaud cuit au wok ou à la poêle ! Comment faire ? Après avoir salé et poivré les filets, versez un peu d’huile d’olive sur chaque face puis recouvrez-les, par exemple, de moutarde. Faites les cuire une quinzaine de minutes en les retournant en cours de cuisson. Pour une sauce plus onctueuse et généreuse, ajoutez quelques cuillérées de crème fraîche entière ou allégée en fin de cuisson. Vous pouvez également remplacer la moutarde par du curry et faire revenir le poisson avec un peu de cannelle, de gingembre et/ou de citron et remplacer la crème par du lait de coco pour une recette aux saveurs plus exotiques. À déguster avec du riz basmati et/ou quelques tomates cuites au four.

Frit ou pané

Le cabillaud peut également se préparer frit façon fish and chips à l’anglo-saxone, pané dans une chapelure maison pour satisfaire le goût des enfants ou encore en beignets façon acras de morue, idéal comme amuse-bouches.

Comment faire ? Faites cuire les filets de poisson une dizaine de minutes dans de l’eau juste frémissante. Après les avoir égouttés, émiettez-les dans une préparation à base d’oignon, d’ail, de ciboulette et de persil préalablement émincés avec un mélange de farine et quelques grammes de levure chimique dilué avec un peu de lait ou d’eau. Ajoutez un oeuf et un peu de piment pour relever le goût. Malaxez bien et formez des petites boules que vous ferez revenir dans de la friture 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’elles soient dorées. À servir chaud à l’apéritif !

Au court-bouillon

Rien de tel que la cuisson au court-bouillon pour conserver toute la saveur et les bienfaits nutritionnels de ce poisson peu calorique (environ 70cal/100g). Comment faire ? Plongez vos filets ou vos dos de cabillaud préalablement lavés dans la casserole contenant le court-bouillon froid que vous aurez réalisé vous-même (par exemple à l’aide de sel, d’ail, d’une carotte, d’une branche de céleri, d’un oignon, d’un bouquet garni, etc., ou tout simplement à l’aide d’un cube de bouillon de légumes pour plus de simplicité). Chauffez le court-bouillon avec le poisson jusqu’à ce qu’il soit frémissant et laissez cuire doucement une dizaine de minutes. Piquez les morceaux de cabillaud avec la pointe d’un couteau au cours de la cuisson afin de vérifier quand ils sont cuits. Sortir les morceaux de la casserole et retirez les arêtes s’il y en a. À assaisonner et à accompagner selon ses envies… même si un filet d’huile d’olive et de jus de citron sur le poisson saupoudré d’herbes aromatiques et agrémenté de légumes de saison suffit à le savourer sainement ! Vous pouvez également préparer un beurre noir à verser sur les filets ou les dos de cabillaud après la cuisson (quelques noisettes de beurre doux revenues dans une casserole auxquelles on ajoute deux ou trois cuillérées de jus de citron)… Simple mais bon !

En papillotte

Là encore, rien de plus simple que la cuisson en papillote.

Comment faire ? Disposez, sur une feuille aluminium recouverte d’une julienne de légumes (par exemples des carottes, des poireaux, des oignons, des courgettes, des poivrons, des tomates, des champignons, etc.), un filet de cabillaud sur lequel vous verserez un filet d’huile d’olive et de jus de citron. Salez, poivrez et refermez bien la papillote de sorte que le jus ne puisse pas sortir pendant la cuisson. Préchauffez le four puis laissez cuire quinze à vingt minutes à 180°C. Ouvrez la papillote et servez chaud accompagné d’un riz blanc, de pommes de terre vapeur, de choux-fleurs ou de brocolis cuits à l’eau pour un repas allégé et riche en vitamines !

En tartare

Dernière suggestion pour cuisiner le cabillaud : tout comme le saumon, vous pouvez le déguster en tartare, c’est-à-dire cru ! Pour ce mode de préparation, il est impératif d’être vigilant à la fraîcheur du poisson et à sa découpe qui doit être fine et précise !
Comment faire ? Vous pouvez préparer une marinade dans laquelle faire imbiber le poisson coupé en petits dés puis placer le tout au réfrigérateur pendant deux bonnes heures avant de le servir à l’apéritif ou en entrée sous forme de verrines, par exemple. Le tartare de cabillaud se marie très bien avec de nombreux légumes ou fruits comme les asperges, l’aubergine, ou encore les pommes Granny, les kiwis ou le citron vert