Découverte

Quels sont les différents types de ruches ?

La ruche est une structure fermée qui abrite une colonie d’abeilles. Connaître les types de ruches est nécessaire si vous voulez vous lancer en apiculture. Focus.

Les ruches traditionnelles

C’est la catégorie de ruches la plus ancienne. Elle a été inspirée par l’habitat naturel des abeilles pour garantir un niveau de confort identique à celui-ci. Les ruches traditionnelles ont l’avantage d’être facile à fabriquer et n’exigent aucun outil spécifique. Néanmoins, il faut faire le bon choix de l’arbre et s’armer de beaucoup de patience. La ruche traditionnelle existe en plusieurs catégories :

  • la ruche en paille : en forme de voûte et convient pour un usage temporaire,
  • la ruche kényane KTBH en forme trapézoïdale qui est très facile à construire,
  • la ruche tronc : durable,
  • la ruche Bastian ou ruche alsacienne : léger et facile à déplacer.

Les ruches horizontales

C’est la version modernisée de la ruche traditionnelle. En choisissant ce type de ruche, vous allez découvrir rapidement le véritable plaisir de l’apiculture. En effet, la ruche horizontale s’étend en longueur et offre aux abeilles un habitat qui n’a pas besoin ni de cire, ni de cadres préfabriqués. Mais pour aider l’abeille à bâtir ses propres rayons de cire, l’apiculteur y ajoute souvent des bandes de cire. Elle est très appréciée en Afrique, mais aussi en Allemagne et aux Etats-Unis, car elle est facile à bâtir et à utiliser. Elle ne demande aucun outil spécifique et la récolte se fait graduellement. En France, ce sont principalement les éleveurs bios qui l’utilisent.

Les ruches verticales

Les ruches verticales sont les plus connues et il en existe également différentes catégories.

La ruche Dadant

La ruche Dadant est une ruche à 10 ou 12 cadres. C’est une caisse en bois de forme carrée en pin ou en sapin. Elle pèse environ 15 kg et se compose de plusieurs éléments superposés dont :

  • le toit,
  • le plateau,
  • la hausse démontable avec des petits cadres,
  • le corps intégrant 10 ou 12 des cadres remplis de cire gaufrée,
  • le plancher,
  • le trou de vol.

Sur la boutique en ligne Apistore, vous trouverez plusieurs modèles de ruches Dadant : Dadant 10, Dadant 8, Dadant 6 et Ruchette Dadant 6 cadres polystyrène. C’est une spécialiste de la vente équipement apiculture. Chaque modèle de ruche et ruchette vous garantit un bon élevage et un meilleur rendement, avec une quantité de production importante.

La ruche Warré

C’est aussi une ruche très populaire dans la catégorie des ruches verticales. Elle doit son nom à son inventeur, l’abbé Émile Warré. Elle est considérée comme étant une ruche écologique, qui offre aux abeilles des conditions de vie plus proches de leur nature sauvage. Cette ruche apporte également de nombreux avantages aussi bien aux amateurs qu’aux apiculteurs confirmés :

  • Extraction du miel simplifié, notamment si vous disposez de peu de ruches. Si vous en avez beaucoup, vous devez utiliser un matériel spécial,
  • plus de confort aux abeilles avec un chauffage plus aisé,
  • opérations d’élevage d’abeilles simplifiées.

Comparée à la ruche Dadant, la ruche Warré est plus petite. Elle se compose d’un corps de ruche, d’un plancher, d’un carré, d’un couvre cadre et d’un toit. Les corps ont la même dimension et sont posés les uns sous les autres. Chaque corps se compose de 8 rayons déposés sur des barrettes amorcées de cire. Chez Apistore, vous pouvez acheter des ruches Warré complètes ou uniquement les éléments Warré 8. Tout dépend de vos besoins et des équipements à votre disposition.

Les autres types de ruche

Hormis les catégories mentionnées plus haut, il y a d’autres modèles de ruches que vous pouvez rencontrer.

La ruche Langstroth est aussi un modèle standard. Elle est très appréciée par les apiculteurs, car en plus d’être facile à manipuler, elle garantit un confort optimal aux abeilles.

Il y a aussi la ruche Voirnot qui se distingue par sa forme cubique. C’était l’abbé Voirnot qui l’a créé. Ce type de ruche est particulièrement utilisé par les apiculteurs des régions montagneuses et froides. Elle assure un niveau de protection optimale des colonies. Le corps de cette ruche est divisé en deux, le premier abrite la reine et le second sert d’essaim artificiel.

Vient ensuite la Ruche Layens qui possède des hausses sur la longueur. C’était M de Layens, un apiculteur de l’Est de la France qui l’avait créé au 19ème siècle. Depuis les traitements de la varroase, le miel issu de cette production a perdu sa qualité. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle n’est plus utilisée en France. En revanche, elle reste encore présente dans les autres pays d’Europe comme l’Espagne.

Pour terminer, il y a la ruche de production. Comme son nom l’indique, c’est l’un des modèles les plus productifs. Elle permet d’obtenir jusqu’à 27 kg de miel. Si vous voulez connaître le type de ruche qui vous convient, n’hésitez pas à faire un tour sur la boutique en ligne Apistore. Divers équipements autour de l’apiculture y sont proposés.

Conclusion : Ruche Dadant, ruche Warré ou Ruche Langstroth, ce n’est pas toujours évident de faire le choix parmi ces différents modèles. Pour faire le bon choix, il est important de déterminer le type d’apiculture que vous désirez réaliser. Ce sont les spécificités du lieu et de l’activité qui conditionnent tout.