Le portail culture et éducation
Mezzanine : plus d'espace sans déménager !
Habitat & immobilier

Mezzanine : plus d’espace sans déménager !

A condition de disposer d’une grande hauteur sous plafond, la mezzanine est la solution idéale pour agrandir l’espace vital d’un logement. Simple couchage d’appoint, espace ludique pour les enfants ou jeu architectural complexe, elle s’adapte à tous les styles et peut prendre toutes les formes. En version XXL, la mezzanine est une véritable pièce supplémentaire, qui ajoute un niveau à votre demeure.

Projet de mezzanine : les contraintes techniques

On peut distinguer deux grands types de mezzanines :

  • Le coin-couchage ou lit-mezzanine, parfait dans un studio pour séparer l’espace diurne de l’espace nocturne et se ménager un refuge intime.
  • La pièce en mezzanine, ouverte sur la pièce à vivre, qui est un espace de vie à part entière dans lequel on évolue debout.
  • Le simple lit-mezzanine est moins exigeant en termes de volume. Il tient généralement sur une surface au sol de 5 à 8 m² ; au niveau haut, une hauteur sous plafond minimale d’1.20 m permet une station assise confortable. Pour rester agréable, l’espace sous mezzanine ne devra pas empêcher la station debout, ce qui représente une hauteur minimale de 1.90 m. En comptant l’épaisseur de sa structure, la construction ou l’achat d’un lit-mezzanine est donc envisageable dès 3.30 m de hauteur sous plafond.
  • La pièce en mezzanine doit autoriser une déambulation normale. Au niveau haut, la norme de hauteur sous plafond s’établit autour d’1.90 m, tandis qu’elle est en moyenne de 2.10 m en bas. Pour réaliser votre projet de pièce en mezzanine, vous devrez donc disposer d’au minimum 4 mètres de hauteur sous plafond.

Construction de mezzanine : les formalités préalables

Si vous optez pour l’aménagement d’une simple mezzanine amovible sur pieds, vous n’êtes soumis à aucune formalité préalable.

Si vous êtes en copropriété et que vous construisez une mezzanine reposant sur la structure porteuse de l’immeuble ou si sa construction accroît votre surface habitable, vous êtes tenu à demander l’autorisation de la copropriété. Ensuite, la nature des démarches administratives préalables dépend de la hauteur sous plafond de cette nouvelle pièce :

  • Moins d’1.80 m sous plafond, aucune autre démarche à accomplir
  • A partir d’1.80 m sous plafond et avec une Surface Hors Œuvre Brute (SHOB) inférieure à 20 m² : vous devez faire une simple déclaration préalable à la mairie.
  • A partir d’1.80 m sous plafond et avec une Surface Hors Œuvre Brute (SHOB) supérieure à 20 m² : une demande de permis de construire est obligatoire.

Dans les deux derniers cas, il faut également déclarer ce gain de surface habitable aux services des impôts fonciers.