Le portail culture et éducation
4 conseils pour réussir son investissement Pinel
Habitat & immobilier

Investissement Pinel : 4 conseils pour réussir

La loi Pinel est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 avec un effet rétroactif à partir du 1er septembre 2014, elle est une refonte partielle de la loi Duflot. Si le principe de base demeure identique, le nouveau texte apporte une souplesse accrue et des déductions très avantageuses pour l’investissement Pinel.

Le dispositif Pinel permet d’acheter sans apport un bien immobilier tout en bénéficiant d’une importante réduction d’impôt qui couvrira une bonne partie de l’investissement.

Comme le texte précédent (loi Duflot), le dispositif Pinel vise à redynamiser le secteur du logement locatif dans les zones où la demande est forte, c’est-à-dire les grandes villes. Différentes zones ont été dessinées afin de préciser l’étendue des zones ainsi que le plafond des loyers.

Ce dispositif n’est intéressant que si vous payez un minimum de 2 500 € d’impôt par an.

Les bénéficiaires de ces logements doivent cependant respecter certaines conditions, dont un plafond de ressource et une occupation au titre de la résidence principale.

La durée de l’engagement n’est plus systématiquement de 9 ans comme c’était le cas avec la Loi Duflot. La loi Pinel offre le choix à l’investisseur de louer son bien entre 6, 9 ou 12 ans. Vous pourrez alors réduire votre impôt sur le revenu de 12, 18 ou 21 % du montant de votre investissement.

Autre nouveauté, vos descendants ou ascendants peuvent dorénavant devenir vos locataires.

Les logements concernés ne peuvent être que neufs ou en l’état d’achèvement. Sont toutefois concernés les locaux transformés en logements et les logements insalubres ayant bénéficié de lourds travaux.

Le choix de l’emplacement du bien immobilier en investissement Pinel

Le dispositif ne concerne que les zones à forte demande de logement. C’est donc l’assurance pour l’investisseur de trouver facilement des locataires avec des plafonds de ressource correspondant aux conditions de la loi.

Vous avez toutefois avantage à bien prendre en compte l’emplacement, les commodités et les voies d’accès à proximité du site choisi. Et assurez-vous qu’il existe dans la localité une demande pour le type de surface que vous comptez acheter. Cela est aussi le cas en cas de revente du bien.

Bien étudier votre dossier de financement

Comme tout investissement à long terme, il est conseillé de bien étudier le projet. Un des avantages de la loi Pinel est la possibilité d’investir avec un apport faible, voire inexistant. Mais, un prêt immobilier vous permettra de déduire les intérêts des loyers perçus.

Un deuxième élément suggéré est de différer l’amortissement à la date de livraison du bien immobilier. De cette façon, le remboursement du prêt ne débutera que lors des premières perceptions de loyers. Et bien sûr, n’empruntez jamais plus que votre capacité à rembourser.

Gestion locative de votre bien : déléguez-la

A moins que vous n’ayez le temps, la proximité et l’expérience, nous vous conseillons de déléguer la gestion locative de votre bien à une société professionnelle.

Vous mettez de cette façon toutes les chances de votre côté pour une location bien gérée, et sans nécessité d’avoir directement contact avec les locataires.

Un agent connaisseur du secteur sera particulièrement efficace dans cette tâche.

Faites-vous aider par un professionnel en investissement Pinel

Pour réaliser un projet en toute sécurité, faites effectuer une simulation par un intermédiaire professionnel afin de connaitre précisément la rentabilité de votre projet.

Le conseiller en gestion de patrimoine vous aidera dans l’élaboration de votre projet et vous accompagnera dans vos différents choix en fonction de vos objectifs. Il sera judicieux de vérifier en amont l’indépendance, les références et la réputation du conseiller.