Le portail culture et éducation
Climatisation les critères pour le choix d'un prestataire
Habitat & immobilier

Climatisation : les critères pour le choix d’un prestataire

En prévision de la chaleur de l’été, vous avez décidé de faire installer la climatisation chez vous. Après avoir choisi ou vous être fait conseiller un prestataire, voici les points à vérifier sur vos devis climatisation.

Compétences

L’installateur choisi doit être spécialisé et de préférence être titulaire d’une des qualifications suivantes : Qualiclima 200, Qualibat 541 ou 542, Qualifélec THL. Vous aurez probablement ainsi moins de chance de vous tromper et d’obtenir des devis climatisation convenables…

Etude préliminaire

L’installateur doit définir vos besoins avec vous, en faisant un état des lieux et en réalisant un bilan thermique afin de calculer la puissance nécessaire de la climatisation. Ce bilan s’établit suivant des critères d’exposition au soleil, d’isolation thermique, du nombre de personnes, de l’éclairage, des dégagements internes ou encore de la durée d’occupation de la pièce. Suivant la configuration de votre habitation, il n’est souvent pas nécessaire de climatiser toutes les pièces. Une seule unité intérieure peut suffire parfois à rafraichir tout votre foyer. Partie intégrante du devis climatisation, le bilan thermique doit être évidemment gratuit.

Choix du modèle

Aujourd’hui, une climatisation split système réversible semble le meilleur choix au vue de ses performances et de sa consommation intéressante en rafraichissement autant qu’en chauffage. Choisissez une climatisation classée A ou B, catégories les plus économiques en énergie. Veillez à ce que le devis climatisation prévoit que la ou les unités intérieures soient équipées de purificateurs d’air qui élimineront odeurs et particules et inhiberont la prolifération bactérienne. Pour l’installation de la climatisation dans des chambres, choisissez des modèles dont le niveau sonore ne dépasse pas 30db en petite vitesse.

Emplacement de l’unité extérieure

Pour éviter les nuisances (esthétiques et sonores) avec l’aide de votre prestataire, considérez au mieux l’emplacement de l’unité extérieure. Evitez la proximité de fenêtres, terrasses en béton (à cause de la réverbération des sons) et tous les autres « endroits de vie » susceptibles d’être gênés. Essayez également de considérer le point de vue de votre voisinage pour que votre confort ne se transforme pas en nuisance pour eux !d

Conduites

Le prestataire doit prévoir un parcours discret des liaisons frigorifiques afin de ne pas détériorer l’esthétique de la façade de votre habitation. Il doit être prévu également dans votre devis climatisation le rebouchage et l’étanchéité des trous percés prévus pour le passage des conduits.

Durée des travaux

L’installation ne doit pas durer plus d’une journée dans la majorité des cas. Demandez à ce que la durée des travaux vous soit précisée dans votre climatisation.

Mise en route

Dans votre devis climatisation, il doit être prévu, une fois les travaux effectués, des tests, les explications nécessaires au fonctionnement de votre climatisation et la remise des notices.

Entretien

Il est conseillé de ne pas faire l’impasse sur le contrat d’entretien. Etabli pour un an renouvelable, il contribue à une bonne durée de vie de votre matériel. La garantie des pièces est souvent liée à la souscription d’un tel contrat par un prestataire agréé. Vérifiez le contenu du contrat qui doit contenir le nombre de visites prévues ainsi que les éléments à nettoyer et à contrôler. Faites-le éventuellement préciser sur votre devis climatisation. Le filtre de l’unité intérieure peut être regénéré par une exposition de six heures au soleil. Même si vous avez souscrit un contrat d’entretien, le nettoyage des filtres est en général à votre charge.

Facturation

Assurez-vous que le devis détaille bien main d’œuvre et matériel. En plus de la TVA à 5,5% à laquelle vous aurez droit pour une si votre habitation a été construite il y a plus de deux ans, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt (rubrique amélioration de l’habitat) au titre des « Equipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable ». Soit 15 % de la facture TTC limité à 4000 € pour une personne seule et 8000 € pour un couple + 400 € pour un enfant à charge.